LE PIPE OLYMPIQUE DONNE UN MAL DE TÊTE AUX ORGANISATEURS!

Pendant qu’à 150km de là, la neige nous sort des oreilles, la situation est différente à Cypress bowl (tout juste aux limites de la ville de Vancouver), ou l’on utilise maintenant des ballots de paille pour construire les murs du superpipe, et on importe par camion de la neige des montagne. Le pipe prend forme, mais le défi sera de le maintenir en bonne état jusqu’au début des jeux, car on annonce des température douce…

Plus de détails ici!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s